Adolf Fredriks församling

Prata med oss

Kontakt

Adolf Fredriks församling Besöksadress: Holländargatan 16, 11140 Stockholm Postadress: BOX 3270, 10365 STOCKHOLM Telefon: +46(8)207076 E-post till Adolf Fredriks församling

Jourhavande präst

Kyrkan kan hjälpa dig. Akut samtals- och krisstöd.

l'église Adolphe Frédéric


l'église Adolphe Frédéric

À l'emplacement de l'église Adolphe Frédéric se trouvait autrefois une chapelle en bois consacrée à saint Olof. Cette dernière avait été bâtie sur en ancien cimetière. L'église Adolphe Frédéric fut dessinée par l'arhitecte Carl Fredrik Adelcrantz et construite de 1768 à 1774. Elle doit son nom au roi Adolphe Frédéric qui posa la première pierre.

L'église a la forme d'une croix grecque avec un transept qui se prolonge vers l'est et l'ouest. Elle a été érigée dans un esprit néoclassique en empruntant des éléments au rococo.

L'intérieur se caractérise par des pilastres portant une imposante corniche qui fait le tour de la pièce. Les fenêtres sont en plein cintre et le transept est couvert de voûtes en cintre relativement unies. Un dôme flotte au-dessus de la croisée.

L'extérieur n'a pratiquiement pas été touché depuis le 18' siècle. En revanche, l'intérieur a subi plusieurs transformations, surtout dans les années 1890 et 1950. Toutefois l'autel et la chaire d'atent des premiers temps de l'église.

 

On trouve dans l'église deux sculptures de l'artise peut-être le plus renommé du pays pendant la construction de l'édifice, à savoir Johan Tobias Sergel. La première est le Monument de Descartes, qui met en scène la Vérité, symbolisée par un globe terrestre, délivrée du voile du mensonge Le roi Gustave III, qui suivait avec grand intérêt la construction de l'église, en fut le promoteur.

Le monument rend hommage au philosophe francais René Descartes, qui, à l'époque de la reine Christine, était lié à la Cour de Suède. Sa dépouille reposa dans le cimetière de l'église de 1650 à 1666 avant d'être rapatriée. La seconde sculpture signée Sergel est le tableau d'autel qui doit aussi son existence à l'appui du roi Gustave III. L'oevre représente le Christ sortant de son tombeau au matin de Pâgues.

 

Les peintures du dôme sont dues à Julius Kronberg et furent réalisées en 1899-1900. Les fonts baptismaux en cristal de la errerie Orrefors ainsi que l'epitaphe en mémoire de l'explorateur Sven Hedin furent été dessinés par Liss Eriksson. L'orgue fut construit en 1966 par Grönlunds orgelbyggeri mais la facade d'origine a été préservée.

Une réfection intérieure de l'église a eu lieu en 1996-1997, sous la direction de l'architecte Uno Söderberg. On nettoya les murs et les voûtes, et on restaura l'autel, ses reliefs et la chaire. Une chapelle fut aménagée dans le transept sud afin de faciliter le rassemblement de petits groupes pour célèbrer le culte dans un cadre plus intime.

Deux viex lustres, descendus lors d'une précédente rénovation, furent remis remontés avec un grand nombre de nouveaux ustres dessinés par Uno Söderberg. Dorés, ils ont pour fonction de diffuser une lumière chaude et agréble mais auusi de se marier avec l'or que l'on trouve cà et là dans la pièce pour donner des scintillements qui, dans une certaine mesure, remplacent le flamboiement des bouiges.

On y trouve une vie musicale très riche avec des moments de prière en musique et des concerts. Du fait de sa situation en plein centre de Stockholm, nombre des participants aux cultes, manifestations musicales et autres activités paroissiales ne sont pas de la paroisse mais y ont leur lieu de travail ou se déplacent des autres quartiers. L'église Adolphe Frédéric joue ainsi le double rôle d'église paroissiale et d'église de centre-ville.

Quantité de personnes traversent quotidiennement le cimetière pour se rendre à leur travial ou ailleurs. Parmi les nombreuses tombes anciennes et contemporaines, il y en a qui attirent plus de monde que d'autres. On peut citer notamment celles des premiers ministres Hjalmar Branting et Olof Palme ainsi que celles des acteurs Anders de Wahl et Thor Modéen.